I. Introduction

SANsymphony-V est une solution permettant de former une couche évolutive de virtualisation au sein d'une infrastructure de stockage afin d'en améliorer ses capacités et centraliser sa gestion. Cette solution permet de :

  • maximiser la valeur des différentes ressources en les combinant ;
  • pallier les différences spécifiques de la couche hardware ;
  • fournir un niveau de service global supérieur au niveau individuel des appareils.

Cette solution permet de définir les appareils composant le pool de stockage, elle fonctionne avec la plupart des marques et disques supportés par Windows et permet d'équilibrer haute vitesse et coûts.

SANsymphony-V permet au niveau des groupes de disques :

  • leur mise en cache/ caching ;
  • leur synchronisation en miroir / synchronous mirroring ;
  • leur réplication en remote /asynchronous mirroring ;
  • leur provisionnement / thin provisioning.
Image non disponible

II. Compatibilité

Voici la liste des produits compatibles avec SANsymphony-V.

II-A. Storage manufacturers supported

  • Dell.
  • EMC.
  • Fujitsu.
  • Fusion-IO.
  • Hitachi Data Systems (HDS).
  • HP.
  • IBM.
  • LSI.
  • NetApp.
  • Oracle (Sun).
  • Promise.
  • Seagate.
  • Texas Memory Systems.
  • Violin Memory.
  • X-IO.

II-B. Host operating systems supported

  • Microsoft Windows Server 2008 R2, 2003 and 2000.
  • Microsoft Windows 7 and XP.
  • Apple MacOS X.
  • UnixHP-UX.
  • IBM AIX.
  • Sun Solaris.
  • RedHat Linux.
  • SUSE Linux.

II-C. Server hypervisors supported

  • VMware ESX, vSphere.
  • Microsoft Hyper-V on Windows Server 2008 R2.
  • Citrix XenServer.

II-D. Systems management

  • Microsoft System Center.
  • VMware vCenter.
  • Hitachi IT Operations Analyzer.

II-E. Disk packaging supported

  • Internal disk drives.
  • External JBODs.
  • External storage systems.

II-F. Disk interfaces supported

  • Direct-attached and SAN-based connections.
  • SAS.
  • SATA.
  • iSCSI.
  • Fibre Channel.
  • Fibre Channel over Ethernet (FCoE) via CNA switches.
  • SCSI.
  • IDE.

II-G. Media supported

  • Flash.
  • Standard Magnetic Rotating Disk Drives (HDDs).
  • Solid State Disks (SSDs) and Flash Cards.

II-H. Network compatibility

  • Synchronous mirroring between nodes over iSCSI and Fibre Channel connections.
  • Asynchronous remote replication over IP LANs, MANs and WANs.
  • Internode management interface over IP LAN.
  • Remote console access using Remote Desktop Protocol (RDP) and other standard remote desktop access protocols supported on Windows Server.

III. Prérequis

Voici la liste des prérequis à l'installation de SANsymphony-V.

III-A. Prérequis matériel (serveur)

Composant Prérequis
Processeur Deux CPU single-core ou un CPU dual-core minimum 2.0 GHz x64.
Mémoire 4 GB-Ram.
Affichage XGA (1024*768) ou plus.
Périphériques d'entrée Clavier + Souris.
Interface réseau 1 Gb/s Ethernet ou plus.
Interface de stockage Deux Cartes Fibre (HBA) ou deux Cartes Ethernet (iscsi).

III-B. Prérequis logiciel

Pour la console : un PC suffit avec une résolution XGA (1024*768), Windows 7 , un clavier et une souris.

Composant Prérequis
Serveur SANsymphony + console Windows 2008 R2 SP1 (Standard, Enterprise ou Datacenter).
Serveur uniquement Windows 2008 R2 SP1 (Standard, Enterprise ou Datacenter).
Interface uniquement Windows 2008 R2 SP1 (Standard, Enterprise ou Datacenter) ou Windows 7.

L'installation requiert également le Framework .NET 4.0.

Une version trial limitée de 30 jours est disponible gratuitement. À noter que certaines fonctionnalités ne sont pas disponibles dans la version trial.

IV. Installation

Avant de démarrer, assurez-vous d'avoir installé le Framework .NET 4.0.

Voici les étapes d'installation de Datacore SANsymphony-V.

  • Lancer l'exécutable
    Image non disponible
    Cocher la case « I accept the terms of the license agreement ».
  • Cliquer sur Next.
    Image non disponible
  • Sélectionner le mode d'installation (Custom qui permet de sélectionner le/les composants à installer ou complete qui permet de tout installer). Puis cliquer sur Next.
    Image non disponible
  • Cliquer sur Install.
    Image non disponible
  • Patienter durant le processus d'installation. Si un avertissement de sécurité apparaît, cliquer sur Install.
    Image non disponible
  • Il est possible de cocher la case « Always trust software… » pour éviter les autres avertissements.
  • Entrer ensuite un password pour le compte admin utilisé lors des connexions entre les différents serveurs datacore. Puis cliquer sur Next.
    Image non disponible
  • Un redémarrage est nécessaire pour achever l'installation. Cliquer sur Finish.
    L'installation est terminée une fois le serveur redémarré.

V. Démarrer la console

Pour démarrer la console de gestion de votre l'infra SANsymphony-V , double-cliquer sur le shortcut.

Image non disponible

La console démarre.

Image non disponible
  • Une IP de serveur est ensuite demandée.
    Image non disponible
  • Cliquer sur connect. La connexion peut prendre un certain temps.
    Image non disponible
  • Notre console est maintenant connectée au serveur.

VI. Création d'un disk pool

Nous allons maintenant aborder la création d'un Disk Pool qui permet de grouper des ressources de stockage au sein d'un pool de ressources.

  • Démarrer la console de management datacore.
  • Se positionner sur l'entrée Disk Pools de l'inventaire
    Image non disponible
  • Cliquer sur Create Disk Pool.
    Image non disponible
  • Donner au Disk Pool :
    1. un nom ;
    2. une description ;
    3. une taille de bloc ;
    4. un niveau (permettant de créer des affinités ou des profils de stockage).
  • Sélectionner le ou les disques physiques à ajouter au pool et cliquer sur Create.
    Image non disponible

Le pool est maintenant créé.

Image non disponible

En se positionnant au niveau du Disk Pool, on constate qu'un diagramme circulaire indique l'utilisation totale du Disk Pool, mais également une partie « In reclamation » qui diminue au fil du temps. Ceci est dû au fait qu'une fois le pool créé, les disques vont être zérotés.

Image non disponible
Image non disponible

VII. Création d'un Virtual Disk

Voyons maintenant comment créer un disque virtuel.

  • En premier lieu, démarrer la console Datacore.
  • Se positionner sur l'entrée Virtual Disks de l'inventaire.
    Image non disponible
  • Cliquer sur Create Virtual Disks.
    Image non disponible
  • Donner au disque un nom, une taille, éventuellement une description, une réservation ainsi qu'une quantité.
    Image non disponible
  • Cliquer sur Next.
    Image non disponible
  • Sélectionner la source de stockage sur laquelle va résider le disque virtuel, de type disk pool ou en Passthrough-disk directement sur un disque physique. Puis cliquer sur Next.
    Image non disponible
  • Il est enfin possible d'activer data protection au niveau du disque et de spécifier un serveur remote et un pool de disques.
  • Cliquer sur Finish.

Notre Virtual Disk est maintenant créé.

VIII. Création d'utilisateurs

Pour la création d'un ou plusieurs utilisateurs, cliquer sur Users dans le menu de la console.

Image non disponible
  • La liste des utilisateurs s'affiche.
    Image non disponible
  • Cliquer sur Register User.
    Image non disponible
  • Entrer un nom pour l'utilisateur, puis choisir son groupe d'appartenance (Owners avec tous les droits ou Readers avec des droits read-only). Puis cliquer sur Register.

Le user doit exister en local ou dans le domaine. Pour créer un utilisateur de domaine, le nom de l'utilisateur doit respecter la syntaxe DOMAINE\UTILISATEUR.

IX. Enregistrement d'un serveur hôte

  • Pour enregistrer un serveur hôte, effectuer un clic droit sur la partie Hosts de l'inventaire et cliquer sur Register host.
    Image non disponible
  • Renseigner le nom du serveur, puis son OS. Cliquer sur Register.
    Image non disponible
  • L'hôte apparaît maintenant dans la liste.
    Image non disponible

X. Assigner des ports aux serveurs hôtes

Pour assigner des ports aux serveurs hôtes, voici la marche à suivre :

  • Effectuer un clic droit sur le serveur hôte dans l'inventaire puis cliquer sur Assign Ports.
    Image non disponible
  • Cliquer ensuite sur Assign Port Manually.
    Image non disponible

Entrer :

  • un type de port (iSCSI / Fiber Channel) ;
  • un IQN/WWN.

Le port apparaît maintenant dans la liste.

Image non disponible

XI. Assignation de disques virtuels aux serveurs hôtes

Pour assigner des disques virtuels aux serveurs hôtes, voici la marche à suivre.

  • Au niveau de l'inventaire, effectuer un clic droit sur le host puis cliquer sur Serve virtual disks.
    Image non disponible
  • Sélectionner ensuite le ou les Virtual disks à présenter au serveur hôte
    Image non disponible
  • Puis cliquer sur Next.
    Image non disponible
  • Cliquer sur Finish.

Au niveau de notre serveur hôte (ESXi) les volumes apparaissent.

Image non disponible

XII. Enregistrement d'un vCenter server

Pour enregistrer un serveur vCenter sur SANsymphony-V, voici la marche à suivre.

  • Se connecter via la console de management.
  • Dans la partie Hosts, effectuer un clic droit puis cliquer sur Register VMware vCenter.
    Image non disponible

    Renseigner ensuite :
    1. l'adresse IP du serveur vCenter ;
    2. le login ;
    3. le mot de passe.

    Image non disponible
  • Puis cliquer sur Register.

L'opération apparaît maintenant dans le panneau « Operations » de la console.

Image non disponible

Puis le serveur vCenter apparaît dans le panneau Hosts.

Image non disponible

Il est également possible de parcourir l'arborescence de l'inventaire du vCenter directement depuis la console de SANsymphony-V.

Image non disponible

XIII. Remerciements Developpez

L'équipe Virtualisation tient à remercier Valentin Pourchet pour la rédaction de ce tutoriel.

Nos remerciements à infosam76 pour sa gabarisation et à ClaudeLELOUP pour sa correction orthographique.

N'hésitez pas à commenter cet article ! Commentez Donner une note à l'article (5)